L’Instant Flo : « Je rêve d’un grand canapé en lin blanc »

L’Instant Flo : « Je rêve d’un grand canapé en lin blanc »

madura-linstantflo (2 sur 3)

Floriane a 27 ans et habite à Brest dans un très joli appartement décoré avec soin, goût et personnalité. Passionnée de photographie, la belle a commencé à inonder avec amour son compte Instagram il y a trois ans, avant d’ouvrir son blog en 2015. Un blog sobrement nommé L’instant Flo, sur lequel elle partage son quotidien, entre mode, déco, food, voyages et autres bons plans. Parce qu’elle aime les belles choses et que nous aimons son univers, nous lui avons demandé de s’essayer au jeu du Mix & Match et de répondre à quelques questions déco. 

portait_influenceur_flo

En quoi la déco est-elle importante pour toi ?

C’est très important de se sentir bien chez soi. Je travaille à la maison donc j’y passe le plus clair de mon temps, j’ai vraiment besoin que ce soit cosy et chaleureux.

En quoi ta décoration est-elle révélatrice de ta personnalité ?

J’y ai mis à peu près tout ce que j’aime. Il y a du neuf, mais aussi beaucoup de produits qui viennent de brocante. J’aime associer les deux pour donner de la personnalité à ma déco. Je ne veux pas qu’on ne retrouve des pièces qu’on voit chez tout le monde, donc j’y apporte des vieilles caisses de pommes trouvées en brocante, des meubles chinés ça et là que je fais retaper par ma maman… J’ai besoin de me différencier.

Quel est selon toi le pire faux pas en déco ?

C’est d’en mettre trop. Aujourd’hui on voit beaucoup d’accumulation, d’ambiances chargées. Les gens cherchent à mélanger les styles et empilent les objets. Personnellement je trouve que quand il y a trop de choses, on ne s’y retrouve plus, ça ne donne pas envie de rester chez soi. Je préfère quand c’est un minimum épuré, quand on sait où on va.

Comment as-tu fonctionné pour décorer ton appartement ? Tout était réfléchi à l’avance ? Tu achètes selon tes coups de cœur ?

C’est un peu les deux. J’ai refait toute ma chambre la semaine dernière quand j’ai reçu la housse de couette Madura. Je trouvais que la pièce n’était pas assez belle pour mettre en valeur cette couette en lin et j’ai eu comme une pulsion. Quand ça m’arrive, je change tout, je ré-agence tout, et si je vois qu’il me manque quelque chose je fais une grosse recherche pour dénicher des petites pépites. Après il m’arrive aussi d’avoir des coups de cœur. Si un objet me plait et que je le vois bien dans ma déco, je l’achète tout de suite.

Quel est l’objet déco dont tu ne pourrais pas te passer ?

C’est difficile de faire un choix, mais je dirais le panier. C’est là que je cache tout mon bazar, donc il y en a un peu partout… J’en ai plein, de différentes sortes : des paniers à pompons tressés noir et blanc, des paniers à anses qui laissent entrevoir ce qu’il y a à l’intérieur, des petits paniers de rangements disposés un peu partout. Je m’en sers aussi de cache pot pour mes plantes. C’est avec cette astuce que je donne l’illusion que tout est parfaitement rangé…

Y a-t-il une pièce déco que tu rêverais d’avoir chez toi ?

Je rêve d’un canapé en lin avec d’énormes coussins. Un très grand et blanc de préférence.

Pourquoi cette obsession pour le lin ?

Ça me vient de ma mère, qui met du lin partout ! J’ai des coussins, des rideaux… C’est une matière noble, le tombé est élégant et après avoir eu une housse de couette en lin je pense que ne pourrais pas repasser à une housse normale. C’est plus joli, plus agréable.

Y a-t-il un voyage qui t’a particulièrement marquée en terme de design/déco ?

Marrakech, mon dernier week-end. J’ai séjourné dans un riad magnifique. La déco était contemporaine mais construite avec plein d’objets de là-bas. Il y a certaines pièces que j’adore comme les plaids marocains, les coussins à pompons… J’ai d’ailleurs ramené des petits paniers ronds pour compléter ma collection.